08 mai 2015

Taxe des mandataires, pas des millionnaires?

On a appris récemment qu'une taxe des millionnaires "version PTB" était infaisable au niveau wallon.
L'opposition au fédéral (qui est au pouvoir au régional) a bien évidemment vite rejeté la patate chaude au niveau supérieur, faisant fi du fait qu'en Europe, les raisons dissuadant la taxe au niveau régional s'appliquent de la même manière au niveau fédéral, qui n'est jamais qu'une grosse région d’Europe.
Plutôt que se battre sur de l'idéologie difficile à mettre en place, pourquoi ne pas envisager une taxe pragmatique qui, même en n'étant qu'un geste symbolique, pourrait rapprocher le politique du citoyen?

En effet, qu'y a-t-il beaucoup en région francophone? Des niveaux de pouvoir et des institutions publiques à multiples mandataires dont certains avec cumul rémunéré.
Existe-t-il un cadastre des mandats? Oui, et ceux qui n'y répondent pas sont en infraction.
Pourrait-on appliquer une taxe juste? Oui, grâce à l'accessibilité des informations via les partis politiques, il est possible de mettre un plancher en dessous duquel on ne l'appliquerait pas si le mandataire est réellement "petit".
Pourrait-on le faire rapidement? S'il est possible de faire des taxes en urgence pour le citoyen "normal", on peut supposer qu'il n'est pas très compliqué de l'appliquer à ceux qui prennent eux-même les décisions sur ces lois!

Est-ce utopique? Sans doute, car si l'on regarde l'histoire de la politique dans le monde, s'il y a bien une corporation qui ne prend jamais de décision contre elle-même tout en préférant faire payer le reste de la population, c'est bien la classe politique.  Le simple fait d'aborder ce sujet entraînerait sans doute des jugements sur le "populisme" de la mesure.

Si un jour, un parti démocratique venait avec ce genre de proposition, mon avis sur mes prochains votes blancs pourrait changer et je pense que je ne serais pas le seul d'après ce que j'entends quand je côtoie l'électeur lambda non intéressé par la politique. En effet, montrer l'exemple - fut-il menu  - plutôt que donner l'impression de ne jamais vouloir s'attaquer "qu'aux autres" permettrait d'avoir une autre vision des mandataires de Lasnes, Ixelles et autre Waterloo (exemples au hasard, évidemment...)!

Aucun commentaire: