05 décembre 2014

La bonne extrême droite vs la mauvaise extrême droite...

De nouveau, je ne défends pas la position du #BeGov ou le passé de Jan Jambon. Je lutte contre tout extrémisme depuis que je m'intéresse à la "chose publique" mais une nouvelle fois, je ne peux laisser passer cette propagande et cette manipulation permanente que le PS organise dans ce pays.

Je ne suis pas journaliste, mes sources non validées ne sont donc que des articles internet mais après tout, quand on voit que l'opposition fédérale composée d'élus décidant de lois qui influencent des générations entières ne fait pas mieux pour prendre ses décisions, un blogueur de quartier doit pouvoir se le permettre....

A écouter les hauts dirigeants du PS et du CDH que sont Paul Magnette et Joelle Milquet dans les débats, les liens de Jan Jambon avec l’extrême droite flamande devraient le faire démissionner car un parti démocratique ne peut supporter de donner du pouvoir à des gens avec de telles idéologies.
Sur le fond, je ne m'oppose pas à cette idée. S'il est prouvé (plainte, décision de justice?) que c'est le cas, je préférerais voir ce gars en dehors d'un gouvernement qui pourrait prendre des décisions qui influencent nos vies de tous les jours...

Mais, car il y a un mais...
Un rappel via quelques liens:
- En Turquie, il existe un mouvement d'extrême droite: Les Loups gris, mouvement armé néo-fasciste, anti-communiste, anti-Kurdes, accusé de terrorisme et d'infiltration dans la politique européenne. lien wikipedia
- Les loups gris sont présents en Flandre entre autre au SPA (de gauche): lien "Alert"
- Le journal "Résistances" qui dénonce les liens entre Jambon et l'extrême droite a déjà relevé les liens entre PS et Loups Gris: lien 1, lien 2
- Laurette Onkelinx, chevalier blanc anti extrême droite Jambon, aurait déjà été "compromise" avec les loups gris: Lien 
- Un ex-député socialiste de Charleroi, actuel membre de l'équipe communale carolo du chevalier blanc Paul Magnette aurait soutenu les loups gris: Lien
- etc... (tout qui sait utiliser Google peut relever les infos)

En résumé: j’exècre l'extrémisme depuis toujours, qu'il soit de droite ou de gauche. Je l'ai déjà prouvé par le passé dans mes actes liés à la politique. Donc, je ne supporte pas de penser qu'un type avec des idées nauséabondes puisse être ministre de l'intérieur de mon état.
Mais maintenant, je ne supporte pas non plus le deux poids deux mesures et si le passé d'une personne publique doit avoir un impact sur sa carrière actuelle, ce ne peut pas être le PS, qui a visiblement accepté en ses rangs des gens fricotant avec l'extrême droite turque, qui mène la fronde contre ce personnage.
C'est une question de crédibilité de la classe politique (à supposer qu'elle en ait bien évidemment encore)...

Aucun commentaire: