30 avril 2013

TrullemansGate: creuser derrière le buzz?

Je m'en voudrais de ne pas écrire quelques mots sur mon blog suite au "Buzz négatif du moment" (l'affaire Trullemans) vu que racisme et extrémisme ont toujours été des chevaux de bataille pour moi depuis 1996.

D'abord pour rappeler avant tout que le "racisme", dans son sens étymologique, est une chose inacceptable qu'il faut combattre chaque jour. Ce sens, c'est dire qu'il existerait une hiérarchie de races dans l'espère humaine que l'on mettrait en place sur base de critères identitaires qui entraîneraient la légitimation de la doctrine cherchant la domination d'une race sur les autres. Bullshit et à combattre.
Je me battrai toujours contre cette idéologie nauséabonde que l’extrémisme (de droite, islamiste, etc.)  prône, ce qui a fait que je me suis opposé plus d'une fois sur les réseaux sociaux à certaines personnes véhiculant ces idées. Mon opposition totale à G.P. Tonnelier il y a quelques années fut d'ailleurs marquante à plus d'un point en ce qui concerne ma petite expérience politique...

Il ne m'advient pas de dire si L. Trullemans est raciste ou pas ou si son renvoi est mérité ou pas, d'autres sont mieux placés que moi pour le savoir. Je pense qu'il est possible que l'on dise des choses très connes sous l'effet d'une émotion. C'est le principe du cerveau limbique contre le néo-cortex, un fonctionnement scientifiquement avéré et donc, une vrai possibilité. Ici, il semble que ce ne soit pas son "coup d'essai", je ferai donc confiance aux gens habitués au "fact checking" qui le disent.

J'ai néanmoins une question: si l'on en croit l'intéressé, tout serait parti d'une altercation avec une "bande de jeunes" agressive à Bruxelles. Il y aurait eu menaces, coups sur la voiture, poursuite, etc. On est bien d'accord qu'on se fout complètement de l'éventuel type ethnique des "jeunes". Qu'il soit caucasien ou pas m'importe peu. Je suis malgré tout un peu surpris que derrière le buzz de la personne "médiatique" qui a fauté, on passe complètement sous silence le fait qu'agresser les gens dans la rue, ce n'est pas acceptable.
Si un autre personnage médiatique avait été "secoué" par une bande de skins et qu'en rentrant chez lui, il avait déblatéré en faisant des amalgames sur "les jeunes en marge de la société", je me demande si on en aurait fait autant de bruit, alors que les circonstances auraient été identiques.

Donc, ce qui me gène, c'est que certains semblent oublier qu'il est bien évidemment inacceptable de dénigrer d'autres groupes humains en faisant des amalgames sur les médias sociaux mais qu'il est tout aussi inacceptable de se comporter en rue comme de la "racaille", comme le disait si bien l'ancien président des français. :)

Croyez-en mon expérience d'enfant, les rouquins bedonnant souffrent autant que les méditerranéens des insultes et des mises à l'écart. Le problème n'est donc pas uniquement dans le racisme comme on le décrit maintenant, mais dans le fait qu' on oublie que le RESPECT de l'autre devrait primer pour tous et par tous et avant toute autre considération, quelles que soient sa couleur et son origine sociale...

(Update) Et pour être bien clair, je mets aussi les neuneus qui déversent leur haine sur les forums des journaux dans le sac "manque de respect". Ils ne sont pas mieux que les autres...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

je vous vois, et je suis d'accord sur l'ensemble de vos remarques. j'ajouterai que de la discrimination positive existe également en matière de racisme et que cette discrimination est traumatisante et gênante, ... des racistes il y en a partout, ... des cons aussi et comme me le disait mon papa, avec les cons ce qui est dramatique c'est qu'ils se reproduisent et qu'il ne sert à rien de tenter de donner des explications puisqu'ils sont cons, ...
dans cette affaire plus spécifiquement, ... je suis d'accord avec vous - c'est comme si l'agression n'avait jamais eu lieu ou pire comme si l'agression verbale et matérielle était banalisée au point d'en être normalisée.

ce qui me dérange également c'est le lynchage médiatico-résosocialien qui a eu lieu et qui ternira à jamais l'honneur d'une personne, .. comme l'exacerbation de l'exagérément correct - ce lynchage nous renvoie à l'obscurantisme, c'est regrettable sur le fond et plus que regrettable sur la forme.

Belle journée

JP Allonsius

Anonyme a dit…

Je pense qu'il serait grand temps de se poser les bonnes questions....Avez-vous lu le coran ? Moi, oui...Une partie et ce que j'y ai lu m'a fait très peur.....Tout comme ce qui se passe en rue et qui n'est plus le monopole de la ville mais qui arrive aussi chez nous, à la campagne dapuis quelques années.Le mot racisme est systématiquement employé dès qu'on écrit ou prononce le mot "musulman"Mais quand je vois encore ici le point de départ et le point d'arrivée, je me dis que si c'est être raciste que de défendre les valeurs qu'on nous a enseignées, l'égalité homme-femme, la protection des homosexuels et des non-musulmans...Et bien, oui, je suis devenue raciste....Car dans le coran, nous sommes pour eux des mécréants. Le parti ISLAM ne fait qu'agraver les choses. Vous savez, c'est dommage que tous les étrangers soient mis dans le m^me sac car au fond, les non -musulmans se fondent dans la masse,et s'intègrent..... Mais Eux, sont-ils différents des musulmans de Lybie, d'Egypte, de Tunisie, d'Arabie saoudite.....? Au Maroc, la peine de mort est établie (la loi est passée) pour tous les musulmans qui quittent l'Islam !!!On en a parlé ???? Non.....TOUS les pays musulmans sont en guerre, ce sont les seuls qui s'entretuent encore de nos jours pour un Dieu...Tous les JT leur sont consacré. Les attentats : avez-vous entendu des musulmans se positionner contre ces faits ? J'ai entendu parler de manipulation des services secrets français, du grand complot américain....Mais jamais une reconnaissance du problème lié au coran. La question que je me pose pour les musulmans en fait c'est que le Coran est un livre de haine ( lisez-le) Mahomet était tout le contraire du Christ; Alors comment voulez-vous que notre société s'habitue et tolètre une telle violence ? On s'en prend à toutes les sectes dans nos pays / La scientologie est pourchassée, or, jamais je n'ai entendu dire qu'un scientologue avait commis un meurtre au nom de cette croyance !!!!L'islam tue des millions de personnes et on la défend....C'est l'incompréhension totale Sur ce, Bonne soirée à tous et en particulier à ses étrangers non musulman qui souffriront de cette histoire alors qu'eux, vraiment n'y sont pour rien...Quel gâchi !