03 avril 2013

Cahuzac: un être humain comme beaucoup d'autres...

Un séisme pour la politique française. Voici comment l'on décrit actuellement les aveux de Jérome Cahuzac, ancien ministre du budget de François Hollande dans l'affaire de son compte planqué en Suisse.

Pourquoi est-ce si terrible pour la politique française?

  • Parce qu'il a menti en refusant de reconnaître ses fautes et en espérant qu'on ne le confondrait jamais?
  • Parce qu'il a caché son argent (gagné principalement en tant que conseiller pour des laboratoires pharmaceutiques) en Suisse et dans des paradis fiscaux?
  • Parce qu'il ne payait pas les impôts dus qui servaient pourtant indirectement à lui fournir une partie de ses revenus en tant que responsable public?
  • Parce qu'il était socialiste et devenu riche via un travail lié au capitalisme (la chirurgie esthétique n'est souvent pas faite pour les démunis)?
  • Parce qu'il était ministre du budget et défendait une austérité pour tous tout en ne se l'appliquant pas à lui-même?
  • Parce qu'il était homme politique en vue en ayant été condamné pour avoir employé une clandestine et en plus en travail au noir?
  • Parce qu'il se disait défenseur des plus démunis en habitant un des quartiers les plus riches et chers de la capitale?
Toutes ces raisons, on peut les mettre en avant si l'on trouve qu'un homme politique responsable doit être au dessus de la mêlée et faire preuve d'une éthique et d'une probité au delà de tout citoyen "moyen". 
On peut bien évidemment à chaque fois trouver des contre arguments pour expliquer que ce sont des défauts propres à tout être humain et qu'un responsable politique est avant tout un "homme" imparfait. On peut aussi dire qu'avancer ces raisons serait du "populisme" car pas directement lié au travail qu'il a effectué dans ses responsabilités.

En ce qui me concerne, n'étant pas français et ayant vécu bien des découvertes de parvenus politiques principalement socialistes en Belgique par le passé, je ne suis plus vraiment surpris qu'un responsable politique soit avant tout un homme dans ce qu'il a de plus vénal et de plus narcissique avant d'être politicien. 

Ce qui compte finalement, c'est que les pouvoirs judiciaire et des médias continuent à faire correctement leurs métiers, dénoncent et fassent tomber les gens qui ne jouent pas le jeu honnêtement, afin qu'avec le temps, ceux qui ont quelque chose à cacher ne se lancent plus dans ces carrières car ils en mesureront les risques. 

Et qu'on ne me dise pas que cela mènerait à la fuite des cerveaux de la politique, car des gens capables qui ne sont pas uniquement mus par l'enrichissement personnel au delà de toute limite, cela existe aussi!!

Aucun commentaire: