08 mars 2013

Les droits de la femme

Ce jour est donc pour l'ONU la journée des droits de la femme.

Depuis ce matin, on entend des messages divers et variés qui signalent qu'il ne faut pas se limiter à cette journée et que le travail est à effectuer chaque jour.

Je pense que plutôt que de se battre pour une "égalité" qui reviendrait à permettre aux femmes d'avoir les mêmes défauts que certains hommes, les femmes devraient se battre pour apporter à la société leurs valeurs plus humaines et plus ouvertes.

- Pourquoi vouloir des femmes chef d'entreprise ou élue politique qui travaillent 20h par jour plutôt que de se battre pour que l'équilibre vie familiale/vie professionnelle soit possible pour tous?
- Pourquoi vouloir des femmes faisant des métiers pénibles et physiques alors que ce n'est pas une honte que de reconnaître que c'est le seul point où jamais hommes et femmes ne seront égaux: devant la force "brute"?
- Pourquoi vouloir éliminer les attributs de charme dont se parent certaines femmes sous prétexte que cela ferait d'elles des "objets" alors que cela fait surtout d'elles des muses auxquelles personne ne résiste?
- Etc.

Je ne vais pas entrer plus dans les détails, car je pense que ce n'est pas vraiment à un homme à donner son avis sur cette journée.
Par contre, je veux profiter de l'occasion pour transmettre deux textes de femmes qui m'ont marqués en cette journée. Car là où dans notre monde occidental, les problèmes sont réels mais n'empêchent pas une certaine vie heureuse, il y a d'autres endroits où l'on ne peut pas en dire autant.

Voici ces témoignages interpellants:
- Le témoignage d'Hadja Lahbib: "All fingers are not the same"
- Le témoignage d'une médecin du monde: "6 jours en Niqab"

Bonne lecture!

Aucun commentaire: