11 janvier 2013

Tour d'ivoire, deuxième...

Mon premier post de l'année se focalisait sur nos politiciens et grands patrons qui ne vivaient pas dans la réalité.
Il serait dommage de ne pas aborder ici nos têtes couronnées qui ne vivent visiblement pas non plus dans la réalité, si l'on suit le #fabiolagate.
Notons également que nos hommes politiques - encore eux - ne savent agir qu'en réaction à un problème: les propositions traînent jusqu'à ce que "la base" s'énerve et là, ils agissent dans l'urgence. On n'avait pas dit que "gouverner, c'est prévoir"?

Pour commencer, un peu de #factchecking: Combien gagne la famille royale?
Suivez le lien pour les détails. Arrêtons-nous donc sur Fabiola: 1.400.000 euros par an.

Elle nous explique via son avocat que: "Aujourd'hui encore, tout l'argent de la dotation est utilisé pour les dépenses de ma Maison dont le poste principal est constitué par les traitements du personnel".
La maison de Fabiola, personnel compris, coûte donc 116.666 euros par mois.
J'ai beau tourner le calcul comme je veux, à part si la reine a dans son personnel un patron d'entreprise en attente de naturalisation pour faire ses calculs d'impôts, un acteur russe sur le retour pour l'amuser le soir ou un des meilleurs joueurs de foot au monde pour jouer avec les enfants le week-end, cela me semble peu crédible.
Une seule solution possible si l'on occulte la malhonnêteté (fusse-t-elle intellectuelle): les têtes couronnées sont tellement éloignées de la réalité de la vie réelle qu'elles n'ont pas du tout l'idée du prix de quoi que ce soit. Fabiola pense peut-être sincèrement qu'un salaire de secrétaire est de 10.000 euros par mois!

Dans ce cas, si l'on plaide l'incapacité des rois, la faute en revient aux parlementaires qui ont refusé une loi pour surveiller l'utilisation de cet argent ou encore ont traîné dans la mise en place d'une recommandation du sénat de 2009 pour changer les règles.
Autre possibilité: comme selon mon postulat, les hommes politiques de haut vol sont également complètement décalés de la vrai vie (malgré ce qu'ils veulent faire croire), cela ne les a peut-être pas non plus choqué spécialement de voir de telles sommes partir pour cette dotation.
Si avec leur charge de travail et leurs salaires mirobolants, ils n'ont plus le contact avec la réalité, il est possible qu'eux aussi avaient l'impression qu'il fallait bien 1.400.000 euros pour gérer une maison.
Si c'est le cas, j'ai vraiment peur quand on pense tout ce que l'on met comme responsabilités dans les mains de ces élus.

Populiste? Je ne sais pas... Énervant à la longue de revenir toujours aux mêmes constats de gens qui ne se remettent jamais en question? Certainement!

Aucun commentaire: