26 décembre 2012

Côte d'Opale: Merci Bart!

Ce Noël, nous sommes allés à Wimereux, sur la côte d'Opale.  En gros, le prolongement de notre mer du nord, côté français, après la pointe qui fait face à l’Angleterre.

Il fort probable que je n'y aurais jamais mis les pieds sans la NVA de Bart De Wever et ses amis du TAK.
C'est sans doute un raisonnement un peu simplifié, je le concède.
Néanmoins il est vrai qu'enfant, ayant "subi" la mer du Nord belge (je n'en ai jamais été fan) pendant 15 ans, je connaissais un peu le système très mixte francophono-flamand de cette côte.
Puis un jour, devenu parent à mon tour, j'ai voulu faire voir la mer à mes filles. Direction logique: la côte flamande. L'ambiance y était devenue toute différente.
Était-ce nouveau ou ne m'étais-je juste jamais fait cette remarque avant? Je ne sais pas mais le fait est que l'accueil en français dans les cafés avait disparu. On te regardait de travers quand tu commandais en Français. Obtenir une carte bilingue était quasi impossible. Bref, la flamandisation avait gagné la côte belge de mon enfance!  Il y a 20 ans, je faisais naturellement l'effort de m'adapter à la langue locale par politesse mais quand cela devient une obligation, je ne suis plus d'accord.

Cette année, l'occasion s'est donc présentée d'aller sur la côte d'Opale, à proximité de Boulogne-sur-Mer et de son aquarium géant, le Nausicaa.
La côte est y beaucoup plus sauvage que de notre côté, et donc à mes yeux plus jolie. Les gens sont accueillants; on se sent "chez soi".
Le village où nous étions était un vieux village qui ne demanderait qu'à être rafraîchi: pas mal de maisons typiques font leur âge, mais cela donne un certain cachet sympathique.
Oui, c'est à une heure de route de plus que la côte flamande en voiture et je ne sais pas si les transports en commun peuvent nous y amener facilement, mais je pense que l'effort mérite d'être fait.

En conclusion, amis wallons, je vous conseille la côte d'Opale si vous voulez conserver un accueil sympa tout en étant proche de la mer.  Et si en plus, les francophones peuvent investir là-bas pour permettre d'y faire les quelques embellissements nécessaires, pourquoi pas!

En tout cas, en ce qui me concerne, je sais où j'irai pour voir la mer à moins de 3 heures de route dorénavant!
Merci les flamingants...

Aucun commentaire: