29 mars 2012

Mon chemin vers l'Ecopack (part I):

Comme je sens que le parcours va être très chaotique vu ce que je découvre depuis que l'on a décidé de se lancer dans l'isolation du toit cette année, je vais utiliser mon blog pour retracer ma potentielle lutte avec le service public sensé nous faciliter la vie.

Episode 1: l'idée d'utiliser l'ecopack!
Depuis un an, nous envisagions de faire isoler le toit.  Vu l'état de celui-ci, un remplacement couplé s'imposait.
Etant donné la surface à remplacer (plus de 200m2), le prix pour ce faire est très élevé (l'équivalent d'une très grosse voiture de luxe avec toutes les options).
Bien évidemment, pour choisir intelligemment et prévoir son financement, il faut pouvoir comparer et donc, demander plusieurs devis.
Nous avions donc fait ce travail milieu d'année passée et choisi un entrepreneur sur base de son devis et de son projet.  Son planning prévoit les travaux mi-mai.  Ceci aura une double importance dans l'épisode 2...

Alors que je commençais à envisager les différentes pistes de financement en février, j'apprends que la région wallonne met en place un prêt à 0% sous certaines conditions à partir du 1er mai!  J'arrête donc toute recherche et je me focalise sur cette possibilité. Toutes les infos se trouvent ici: Ecopack
Tous les critères sont remplis dans mon cas:

  • doubles travaux: isolation et remplacement du toit après le 1er mai
  • salaires de 2010 sous le seuil prévu
  • entrepreneur agréé
  • etc.
J'abandonne donc les autres prises de renseignement.

Episode 2: la première prise de contact
J'essaye donc de contacter le numéro du call center (nous sommes alors le 12 mars).
Après 6 tentatives infructueuses vers 9h du matin dont 4 pour cause d'une gestion du programme de call center incohérente (Gestion automatique de la place 6 à la place 1 dans la file d'attente avant d'être "raccroché" pour cause d'attente trop longue :sic:), j'abandonne.

Vers 12h30, ayant commencé à la place 5, j'ai la chance d'avoir au bout de la ligne une charmante demoiselle qui prend mes coordonnées, m'explique que l'écopasseur va bientôt me recontacter, qu'il faut que je prépare les documents des impôts et un devis récent.  On me précise que je dois demander à mon entrepreneur d'en faire un nouveau si ce n'est pas le cas... 

Etant donné que mon devis original ayant servi à la sélection n'est pas spécialement récent, je demande à mon entrepreneur un nouveau devis.  Bien sympathiquement, il accepte, me le remet à jour et me le renvoie.

Episode 3: une seconde prise de contact
Ayant une notion peut-être différente de ce qu'est "bientôt" pour les responsables du call-center; n'ayant toujours pas eu de nouvelles de l'ecopasseur après maintenant presque 3 semaines; le mois de mai et avant, les vacances de Pâques se rapprochant à grand pas, je me décide ce matin à rappeler.

Première bonne nouvelle: le système de gestion des files d'attentes semble avoir fait long feu.  En effet, après une attente classique sans explication de position dans la file d'attente, je tombe de nouveau sur une nouvelle voix sympathique qui prend en compte ma demande.
Il s'avère que les écopasseurs ont pris beaucoup de retard et que donc, c'est normal que je n'aie pas encore été recontacté.  Ça part fort!
La personne m'explique dès lors qu'il ne faut pas attendre des nouvelles avant fin mai... 
Je m'étonne, signalant que mes travaux devant commencer mi-mai, j'aurai sans doute besoin du prêt avant fin mai. Cela ne semble pas une demande stupide puisque la date de début des prêts était annoncée au 1er mai!
On m'annonce alors qu'il est impossible que je puisse commencer les travaux mi-mai et que d'ailleurs, pour que le prêt puisse se faire, il faut que je n'aie encore signé aucun devis!!!!

Je n'irai pas jusqu'à dire que l'on frise le ridicule, mais si je n'avais encore signé aucun devis, vu les délais dans la construction, ce n'est pas en mai 2012 mais bien en mai 2013 que je pourrais envisager les travaux...
On me précise donc qu'il faudra voir ce qui est possible quand l'écopasseur me contactera!

Je ne sais pas pourquoi, mais je commence à mal le sentir, ce prêt et n'ayant plus vraiment le temps de recommencer les démarches ailleurs, le stress commence à monter.

Enfin, attendons l'appel de l'écopasseur avec confiance pour quelques jours encore...

Suite donc au prochain épisode!

Aucun commentaire: