11 février 2012

J'ai mal à  « ma  » RTBF...

Un préalable avant tout le reste : je suis clairement et sans discussion pour la solidarité avec les plus faibles et les démunis.
Je donne à diverses associations à de nombreuses occasions et cela ne changera pas.
Je n'ai jamais râlé jusqu'à présent sur le fait d'avoir également, en 15 ans de carrière d'ingénieur, donné via l'impôt plus que certains ne le feront de toute leur vie.

Pourtant, cette opération « Hiver 2012 » de la RTBF me pose question.

Non pas particulièrement sur l'appel à la solidarité, qui est une bonne chose, mais bien sur les exemples pris et le but recherché.

Je me serais attendu à voir des images de pensionnés qui, ayant travaillé toute leur vie n'arrivent pas à joindre les deux bouts. Je pensais entendre parler de travailleurs qui, exploités par leur grand patron de multinationale, ont besoin de deux jobs en même temps et n'arrivent pas à se payer du chauffage malgré tout... Ces exemples m'auraient parlé.  Ces valeurs m'auraient parlé!

Qu'a-t-on vu comme reportages cette dernière semaine ?
  • Une famille – malheureuse, je ne le nie pas – dont la mère a 19 ans et est enceinte de son quatrième enfant alors qu'ils n'ont pas de revenus ;
  • Des SDF qui sont présentés comme s'étant retrouvés dans la rue parce qu'ils étaient violents en famille ou parce qu'ils avaient des problèmes d'alcool ;
  • Des familles qui ne peuvent plus se payer « un plein » de mazout mais qui ont, visiblement vu les images des reportages, assez d'argent (à crédit?) pour avoir un écran plat king size ;
  • Des candidats à l'asile qui dorment dans les gares parce qu'ils ne veulent pas aller en centres car « l'ambiance n'y est pas bonne : les gens sont peu sympas »...
  • etc.
Je suis convaincu que les coups durs arrivent et que personne n'est à l'abri de se retrouver dans le besoin. Une fois encore, je suis pour la solidarité. 
Mais quelles sont les valeurs que l'on veut mettre en avant avec ces exemples ? Qu'il est normal à 19 ans sans revenus d'avoir 4 enfants (elle a le droit, c'est certain, mais est-ce raisonnable?) Qu'il est normal de pouvoir choisir alcool, tabac ou télévision comme dépenses avant les médicaments et le chauffage ? Que quand on dort dehors, on peut se soucier de « l'ambiance » de l'abri que l'on te propose ?

Auparavant, RTL-TVI jouait sur les sentiments quand la RTBF expliquait et visait à faire évoluer la société.
Maintenant, que vise-t-elle ? Trouver des solutions à court terme pour les malheureux et leur permettre de passer l'hiver ? Super, et après ? 

N'aurait-il pas fallu parler du planning familial pour faire comprendre que faire des enfants, cela ne se décide pas à la légère ? N'aurait-il pas fallu parler des services contre l'endettement pour expliquer qu'il faut choisir les « bonnes » priorités dans la société ? N'aurait-il pas fallu parler des groupes pour combattre les assuétudes dont l'alcoolisme et le tabac sont des fléaux qui coûtent à la société ? Ne faut-il pas parler de solutions permettant de contrer la violence familiale ?

J'ai mal à ma RTBF parce que je ne la reconnais plus...
Si même elle se met à faire pleurer dans les chaumières sans voir plus loin, c'est un pan entier de mon éducation aux médias qui sera perdue :(

Aucun commentaire: