29 août 2011


Un nouveau départ

Dans quelques jours, je laisserai derrière moi 15 années de travail dans le monde du développement informatique dans de grosses sociétés pour prendre en charge un rôle de responsable dans une PME de proximité qui ne fait pas de développement logiciel.  

Bien évidemment, le changement est quelque chose qui fait peur à tout le monde.  Dans mon cas, c'est un peu une libération. En effet, depuis plusieurs années, je travaillais dans "le monde de l'informatique lié au service public fédéral".  
J'ai parfois vu des décisions et des choix de responsables que mes côtés "bonne gouvernance", "recherche de l'excellence", "volonté d'offrir la qualité et  la performance" avaient de plus en plus de mal à cautionner.
Les gens sont rarement à mettre en cause, à quelques exceptions près, mais c'est le système qui est malade et qui permet des dérives que chacun laisse passer par lâcheté et par peur des représailles, moi le premier.

Maintenant, je vais pouvoir - sauf maladie ou accident - reprendre ma carrière en main et pouvoir essayer d'appliquer tous ces beaux concepts que je défends en théorie depuis des lustres mais que jamais je n'ai été en position d'appliquer.
Je vais découvrir avec plaisir - mais aussi crainte - le monde des petites structures dynamiques, du travail collaboratif via la coopérative, de la mise en place d'un vrai travail de qualité avec des procédures plus pragmatiques que théoriques, etc.

Le challenge est grand, mais l'envie est encore plus grande!

Si je suis (encore) moins présent sur ce blog, sachez que ce n'est pas parce que je n'ai plus envie de commenter l'actualité, même si ces derniers temps, je reconnais que la redondance desdites actualités me lasse; mais plutôt que mon nouveau monde professionnel m'accapare plus que l'ancien, y compris dans les temps libres normalement utilisés pour la confection de ces billets.

Aucun commentaire: