28 mai 2011

Namur, capitale européenne de la jeunesse 2018?

J'ai créé hier un petit site basique pour défendre une idée qui m'est venue il y a de cela 2 semaines, quand j'ai appris que Charleroi voulait un événement pour 2020 afin de suivre les ambitions de Mons et Liège.
Je pense que Namur, capitale de la Wallonie, qui aura bientôt encore plus de compétences dans une Belgique revisitée, doit aussi pouvoir avoir les ambitions d'avoir un grand projet dans les années à venir.

J'ai cherché ce qui était possible et j'aurais bien aimé proposer que Namur essaye de devenir capitale européenne du développement durable, mais cet objectif n'est possible que pour les villes de plus de 200.000 habitants, ce que n'est pas Namur.

J'ai par contre trouvé une autre possibilité qui allie les avantages de la volonté de promotion de la démocratie, du développement durable et autres valeurs souvent défendues par les jeunes avec le fait d'avoir une capitale estudiantine: le projet de capitale européenne de la jeunesse!

Bien évidemment, ce n'est qu'une idée personnelle qui n'aura peut-être pas de lendemain, mais au moins, l'idée a le mérite d'exister et j'espère que les responsables politiques namurois - ainsi que ceux qui ont simplement envie que la capitale wallonne ait un projet ambitieux dans le futur - discuteront de cette idée et éventuellement mettront en place ce qu'il faut pour la concrétiser...

A eux de jouer!  L'idée de base se trouve développée ici: Namur 2018

Vous voulez apporter votre soutien à l'idée? via Facebook!

2 commentaires:

Arno a dit…

Cher monsieur,

C'est après avoir vu le site que vous avez créé que je suis tombé sur votre blog.

Je trouve que cela constituerait une excellente initative, mais qui doit se préparer dès aujourd'hui ! Je pense que la meilleure façon pour faire avancer les choses serait d'en parler au conseil communal.

Cela est-il dans vos intentions ? Si vous avez besoin d'un coup de main, je suis à votre entière disposition.

Cordialement;

Régis a dit…

Bonjour,

Les autorités sont au courant, nous avons d'ailleurs reçu un feedback de l'échevin compétent via le groupe Facebook qui n'est pas très positif sur la faisabilité vu l'ampleur de la tâche.

Je me dois de préciser qu'étant actuellement devant un énorme changement professionnel imprévu à l'époque de la création de l'initiative, j'espère qu'elle vivra d'elle même dans les mois qui viennent car je ne pourrai pas m'y consacrer d'ici 2012. N'hésitez pas à en faire la publicité car plus il y aura de monde au courant et motivé, plus l'intérêt des responsables politiques sera grand.