23 avril 2011

Ces salaires qui insultent l’intelligence…

Le patron de Bpost gagne 1.000.000 d’euros par an alors que les postiers de base n’ont jamais été dans des situations aussi précaires.
Le patron de Belgacom gagne 2.500.000 euros par an alors que l’appel aux travailleurs qualifiés sous-payés via l’Inde et la Chine pour remplacer des employés belges « plus chers » n’a jamais été aussi important.
Alors que sans les aides publiques, soit l’argent des impôts de chacun, des banques comme Dexia et KBC seraient « à la rue », quelles qu’aient pu être les décisions de leurs patrons à l’époque, ces derniers viennent de se faire octroyer des bonus flirtant avec les 600.000 euros en complément d’un salaire annuel d’1.000.000 d’euros…

Comment peut-on accepter que des personnes, malgré le contexte économique difficile pour le travailleur de base, puissent gagner en une année autant que ce que leurs employés gagnent dans toute une vie ?
Est-ce parce que si on ne leur octroyait pas de tels salaires, ils partiraient à l’étranger ?
Et bien, qu’ils y aillent !
En effet, on ne parle pas ici de personnes qui investissent pour créer de l’emploi en Belgique tels que le seraient des Bill Gates ou autres Albert Frère mais de « simples » employés qui ne font qu’un travail de management dans des journées ne durant que 24h. De nombreux managers qui n’ont pas accès à ces postes parce qu’ils n’ont pas les bonnes relations seraient sans doute capables de remplir aussi bien leurs tâches journalières.
Je suis convaincu qu’un grand nombre de personnes ayant mon diplôme ou un autre diplôme de type managérial serait capable de faire aussi bien qu’eux.
Je suis également convaincu que beaucoup de petits entrepreneurs gérant des PME locales à la force du jarret seraient même sans doute capables de meilleures décisions que ces top-managers.
En effet, j’ai beau y réfléchir depuis longtemps, je ne vois pas ce que peux savoir faire un être humain normal – hors lobbying et autres copinages qui ne seraient pas nécessaires dans un monde du travail qui fonctionne correctement – que n’importe quel manager de base qui sait lire des rapports financiers et comprendre des chiffres ne saurait faire.

Je suis d’ailleurs convaincu que la majorité des personnes compétentes n'ayant pas ces places actuellement seraient prêtes à faire ce travail pour le dixième du salaire en question. On pourrait même penser qu’à l’extrême, si un de ces top managers valait réellement par ses compétences 3 à 4 managers « classiques » acceptant le dixième du salaire, on serait encore gagnant en prenant un pool de ces derniers pour faire le travail à sa place et on augmenterait l’emploi par la même occasion. ;-)

Je suis prêt à reconnaître que je me trompe si un jour quelqu’un arrive à me démontrer la plus-value de telles personnes à la tête de ces entreprises mais pour en avoir déjà côtoyé quelques-uns dans ma carrière, ce sont souvent les plus humains et les plus intelligents qui partent les premiers. Ceux-ci ne sont souvent pas prêts à prendre des décisions inhumaines ou injustes uniquement pour de l’argent ou pour satisfaire un ego surdimensionné.
Comme nous ne devrions plus être aux temps des seigneurs et des serfs où la bonne naissance permettait d’accéder aux pouvoir suprêmes, il est difficile d’accepter que certaines personnes gagnent de tels salaires indécents juste parce qu’ils ont le « bon » carnet d’adresse. Enfin, c’est mon avis…

Aucun commentaire: