20 mai 2010

RHD, pour Renaissance Humaniste Durable : ma vision!

Titre de « La Libre » ce mercredi matin : Melchior Wathelet (cdH), Jean-Michel Javaux (Ecolo) et Charles Michel (MR) "songent à créer – à moyen terme – un nouveau parti ensemble". Son nom: RHD, pour Renaissance humaniste durable.

Le moins que l’on puisse dire est que le projet d’un mouvement politique centriste, non particratique, pragmatique, non doctrinaire, démocratique et efficace me tient à cœur. Mes multiples échecs au départ ou à l’intérieur de mouvements locaux qui visaient à se positionner en ce sens (Mouvement pour le Bon Sens Citoyen, LiDé et Mouvement Démocrate) avant de rejoindre Ecolo le prouvent.

Pourtant, même si l’idée pouvait paraître particulièrement attirante, je n’y ai pas cru une seule seconde. Pour la simple et bonne raison que cela demanderait un courage qui tournerait quasi au suicide professionnel.
J’ai essayé - lors des essais infructueux que je citais ci-dessus - de rencontrer des mandataires politiques porteurs de voix sur Namur et insatisfaits dans leur parti afin de les décider à se lancer dans un projet neuf.
Il m’a été répondu que pour ceux qui gagnent leur vie avec la politique, il n’est pas envisageable de quitter son parti sans certitude d'autre mandat. En effet, les mandats rémunérés des politiciens sont bien évidemment liés à la personne (ils peuvent donc éventuellement siéger en indépendants) mais en cas de départ vers une autre formation, ils sont souvent obligés par les statuts internes de rendre leurs mandats.
Ces personnes passeraient donc du statut de responsable politique grassement payé à celui de chômeur…
La particratie a cela de terrible qu’elle a bien cadenassé sa propre existence afin de couper dans l’œuf toutes les velléités pour un mandataire de s’y attaquer.
De plus, dans ce cercle vicieux, il n’y a donc qu’une personne connue et qui n’a pas besoin de travailler pour gagner sa vie qui peut créer un nouveau parti. Le problème est que ce parti ne sera jamais centriste, les personnes riches à ce point ne pouvant venir que de la « droite décomplexée ».

Le RHD était sans doute une vue de l’esprit de certaines personnes jeunes, motivées, courageuses et ambitieuses comme peuvent l’être les personnes citées par cet article et qui sont sans doute parfois frustrées, comme beaucoup de citoyens, par la difficulté de faire bouger les choses en Wallonie mais ce projet est irréaliste dans le monde politique actuel et cela, tous les élus le savent.
J’apprécie énormément Charles Michel, que j’ai côtoyé un peu lors de mon passage aux jeunes réformateurs namurois ; j’apprécie tout autant Jean-Michel Javaux dont l’ouverture d’esprit et la franchise m’ont fait tenter l’aventure Ecolo malgré l’image « olivier » du parti ; je ne connais pas spécialement Melchior Wathelet mais je peux l’imaginer dans la même lignée qu’un Maxime Prévot, que j’ai côtoyé suite à ses activités namuroises et pour lequel j’ai le plus grand estime. Cela n’empêche que vu leurs carrières actuelles au top, jamais ils ne tenteraient ce pari fou.

Les médias le savent et c’est là mon plus gros problème.
Sortir cette information maintenant, même si elle est réellement basée sur des discussions de type « café du commerce » autour d’un kicker, c’est purement du marketing de bas niveau.
Que cette information soit confirmée le lendemain par une personne comme Rudy Aernoudt dans le même journal ne fait que confirmer mon intime conviction.

En effet, il y a plus d’un an, quand je voulais faire de LiDé un parti écologiste du centre, les participants à ma dernière AG du mouvement se souviendront qu’il s’est exprimé en trouvant cette idée « ridicule », « déplacée » sous le principe que « son » parti serait un parti « économique de droite pure » et pas un parti « mou centriste ». Il aurait viré sa cuti depuis en voulant donner son aval à un tel projet ?
Allez, il a juste besoin de reprendre un peu de place dans les médias parce que son pote Modrikamen occupe toute la place. Et qu’un journal sérieux comme La Libre lui donne une telle importance me fait penser qu’il y a peut-être autre chose derrière ces articles ?

La Libre serait-elle toujours un journal « sous la coupe chrétienne que le cdh représente toujours en francophonie » et dès lors, Mrs Javaux et Michel, figures centristes dans leurs partis font-ils de l’ombre au cdh en attirant des électeurs du centre chez Ecolo et au MR? Mr Wathelet prendrait-il trop d’importance par rapport à certains autres membres du cdh ?

Je n’en sais rien mais ce que je sais, c’est que cette pratique n’est pas honnête et qu’en pleine campagne électorale, c’est désolant de voir que lorsque les hommes politiques reprennent un peu une stature correcte dans les débats, les médias – avides de sang, de sueur et d’audimat (ou de lectimat) – font tout pour se faire mousser… Et ce n’est pas cela, de l’information.

Le « peuple » avait déjà les élus « qu’il mérite »… Si maintenant, il se met à avoir les médias du même niveau….au secours…

Aucun commentaire: