22 novembre 2009

Deux mots sur l'actu de la semaine

Deux choses "remarquées" cette semaine, mais qui furent tellement commentées que je ne suis pas certain d'avoir quelque chose à rajouter, si ce n'est donner un avis personnel.

1. La France du football se qualifie grâce à une tricherie
La Belgique ayant connu l'inverse face au Brésil, on ne peut que comprendre la déception et la frustration des courageux irlandais. Thierry Henry a fait une faute que tout le monde a vue, sauf 2 arbitres. Est-il fautif? Oui. Fallait-il s'attendre à autre chose? Non, car le football "fair play", c'est juste un slogan creux pour vendre des T-Shirts et avoir bonne conscience. Les instances savent très bien que pour que le véritable "fair play" ait le droit de citer, il faut instaurer la vidéo, comme en Rugby et le principe des challenges, comme en tennis.
Il faudrait punir les clubs et les joueurs qui sortent du cadre, quoi qu'il en coûte. Mais, comme on l'a encore vu avec le Partizan Belgrade cette semaine, quand une instance a le courage de prendre une décision "pour montrer l'exemple", il y a toujours une autre instance qui casse celle-ci...
De grands clubs se sortent de problèmes en jouant "borderline" parce qu'ils savent qu'ils ne risquent pas grand chose. De grands pays ont fait de cette triche un art de jouer. Personne ne fait rien, c'est que cela doit arranger les instances. Quelle est la force des "valeurs" face aux principes économiques? Rien, et c'est bien là le problème. On connait la solution, mais on ne veut pas l'appliquer, car les "grands" auraient souvent à en pâtir. Dommage...

2. Herman Van Rompuyt est "président de l'Europe"
Félicitations à lui. Un homme politique courageux, responsable, intelligent et humble, cela ne court pas les rues. On en avait un, les instances européennes nous l'ont pris pour 2 ans 1/2.
Espérons pour le pays qu'on trouvera quelqu'un pour le remplacer, mais je pense que j'aurai encore l'occasion d'aborder ce sujet dans le futur.

Une seule remarque néanmoins: j'ai vu la diatribe des français (parisiens?) sur notre premier ministre. Cela m'a rappelé pourquoi je ne les aime pas beaucoup: à quelques exceptions près, ils sont chauvins, suffisants, condescendants, arrogants, un peu racistes (même si "belge" n'est pas une race), ignares et j'en passe... Ils ne savent pas, mais il faut qu'ils en parlent quand même!
J'espère que Monsieur Van Rompuyt démontrera ses qualités avec le temps pour que ces commentateurs et chroniqueurs n'aient plus qu'à se confondre en excuses...

Finalement, on a peut-être les comportements de l'équipe de football que l'on mérite... :-)

Aucun commentaire: