04 août 2009

Les belges travaillent le moins en Europe

Encore un article trouvé dans plusieurs journaux que je trouve bien lourd et qui sent les vacances, les stagiaires dans les rédactions et le manque d’info qui fait que les articles habituellement laissés pour certains journaux typés « faits divers » se retrouvent dans l’ensemble de toute la presse…

Un beau titre : « Le Belge travaille presque aussi peu que le Français »

Lisons l’article : Le travail se répartirait de 38 à 40 heures par semaine, avec la France proche de 38 et la Roumanie proche de 40…

Que faut-il donc en conclure ?
Absolument rien…
Pourquoi ?
Simplement parce qu’en ne connaissant rien des hypothèses de calcul et mesures, on est en train de comparer des poires et des pommes.

- Qu’est-ce que deux heures par semaine, si on prend en compte le temps perdu dans les métiers où chaque travail n’a pas une concrétisation immédiate, ou bien là où l’administration archaïque d’anciens pays occupe le quart de la journée de travail ?
- Y a-t-il en effet autant de métiers « informatisés » en Roumanie qu’en France ? Par exemple, les informaticiens travaillent souvent à la maison en dehors des heures comptées. Est-ce pris en compte dans le calcul ?
- Y a-t-il autant d’enseignants en Roumanie qu’en France ? Quand on lit des études sur le niveau de l’enseignement roumain, on peut en douter… Or, les enseignants travaillent en nombre d’heures officielles bien moins que les autres métiers.
Compte-t-on les heures des ouvriers sur des chantiers au même niveau que celles des employés dans des bureaux ?
Comment évalue-t-on les pauses cafés en France par rapport à celles prises en Roumanie ?
Comment fait-on intervenir les avancées sociales que sont les 4/5 temps sans doute plus présentes en France qu’en Roumanie ?
Etc, etc…

Et encore, je n’ai pas pris en compte le rendement, car qui dit qu’un Français n’est pas capable, vu la haute technicité de son environnement de travail de faire en 35h le travail qu’un roumain met 45h à réaliser ? Et dans ce cas, cela voudrait dire que le résultat final basé sur un rapport de rendement est meilleur en France qu’en Roumanie !

En tant qu’ingénieur, j’apporte une grande importance aux chiffres et aux statistiques mais il y a un moment où il faut arrêter de déconner et de tirer des conclusions de chiffres qui ne sont simplement représentatifs de rien…
En tout cas, c'est mon avis et je le partage :-)

Aucun commentaire: