26 mai 2009

Ecolo: un parti de droite?

Même si j'aime souvent ce qu'ils font, je ne suis pas membre d'Ecolo principalement parce que je trouve ce parti souvent trop à gauche et mettant trop en avant le groupe par rapport à l'individu.

En effet, il est important pour moi que l'individu ne soit pas "bridé" dans son développement individuel pour la seule raison d'obliger le groupe entier auquel il appartient à avancer "au même rythme".

Je suis pour que la seule frontière au développement de l'individu soit lorsqu’il y a frein à la liberté ou au bien-être d'autrui.
En clair, pour moi, l'intérêt de l'individu passe avant l'intérêt du groupe tout en exigeant une solidarité envers ce groupe: l'individu doit pouvoir évoluer à sa vitesse propre sans limitation mais avec pour finalité de pouvoir par après faire profiter la collectivité de son excellence atteinte...

Je ne pense pas que ce soit la vision d'Ecolo, plus "collectiviste" et donc plus "à gauche".

Je trouve donc amusant de voir que le PS, en recherche d'une solution à sa culbute dans les sondages en défaveur d'Ecolo, mette sa machine de campagne en branle pour faire ce qu'il fait de mieux: de la diabolisation.

Là où le MR passe pour le parti du capital sans aucune nuance dans les bouches des élus et mandataires PS, voici donc qu'Ecolo devient un parti de droite...

Pénible de voir qu'à défaut de pouvoir mettre en avant son travail, la qualité et les valeurs de ses élus, le PS s'attaque à casser l'image d'Ecolo là où les électeurs pourraient se déplacer du rouge au vert.

Espérons que cette fois, l'électeur de gauche ne sera pas dupe des tactiques politiciennes et donnera l'occasion au PS de faire une véritable rénovation grâce à un passage dans l'opposition...

Ha oui, j'oubliais presque: Standard Champioooonnnnnnn ;-)

Aucun commentaire: