28 avril 2009

I had a dream (about a perfect government)!

Je me lance, voici le gouvernement dont je pourrais rêver au sortir de ces élections du 7 juin 2009. Il est évident que je n'ai aucune compétence pour disserter sur les possibilités avancées ci dessous. On peut donc considérer mon post comme un "essai" dans la blogosphère politique :-)

Avant tout, vu l'état de certaines villes, de la région, du pays, du monde, etc., je proposerais de faire un gouvernement de salut national avec tous les partis importants. En effet, si on choisit bien les membres du gouvernement, en évitant de tomber sur les particrates et les dogmatiques, on peut espérer qu'ils œuvreraient ensemble pour former un gouvernement pour tous les wallons, faisant fi de leurs différences et en visant le bien commun!

Ensuite, je regrouperais les compétences de la région wallonne et de la communauté française pour tous les ministres wallons dans un but de rentabilité et de cohérence. Je regrouperais les postes qui me semblent complémentaires. Ce sont de toutes façons les administrations et les collaborateurs qui font le travail, les ministres étant là pour donner les grandes directions et garder le travail dans le droit chemin.

Une dizaine de ministres devraient suffire. De plus, 10 est un nombre rond qui représente quelque chose dans notre société basée sur les tables décimales!

La répartition serait: 3 PS, 3 MR, 2 Ecolo, 2 CdH en me basant sur les forces éventuellement en présence selon divers sondages.

Nous aurions donc:
Rudy Demotte (PS) - Ministre-Président
Il est le seul qui pour l'instant semble démontrer qu'il est capable d'évoluer haut dessus de la mêlée...

Paul Magnette (PS) - Ministre du Logement, des Transports et du Patrimoine
Nouvelle génération, intellectuel compétent et ayant réussi un travail difficile pour relancer Charleroi...

Philippe Courard (PS) - Ministre du Budget, des Finances et de l’Equipement
le simple fait qu'il ait osé s'opposer à Anne-Marie Lizin et à Michel Daerden fait que je pense qu'il mérite un poste dans mon gouvernement fictif :-)

Christine Defraigne (MR) - Ministre des Affaires intérieures et de la Fonction publique
Une première femme qui a montré son énergie et son travail dans de nombreux débats au parlement. "Maman" - comme elle veut qu'on l'appelle - mérite sa chance !

Charles Michel (MR) - Ministre de l’Economie, de l’Emploi et du Commerce extérieur
Le fils du père, compétent, jeune, travailleur, posé... a toutes les qualités nécessaires pour un poste un peu différent de celui qu'il avait eu lors du passage précédent.

Véronique Cornet (MR) - Ministre de la Recherche, des Technologies nouvelles et des Relations extérieures
Une seconde femme qui, pour les mêmes raisons qui C. Defraigne, mérite sa chance!

Maxime Prevot (cdH) - Ministre de la Santé, de l’Action sociale, de l’Egalité des chances, de l'Enfance et de l'Aide à la Jeunesse
Parce que Namur mérite un ministre, et qu'à la ville, Maxime a démontré ses qualités de travail, d'écoute, d'orientation vers le résultat et d'honnêteté.

Marie Dominique Simonet (cdH) - Ministre de l'Enseignement obligatoire, de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique, de l'Enseignement de promotion sociale et de la Formation
La troisième femme de ce gouvernement serait la seule qui resterait en poste, avec des compétences regroupant les thèmes devant collaborer. J'ai été convaincu par ses qualités lors de cette législature.

Bernard Wesphael (Ecolo) - Ministre de l’Agriculture, de la Ruralité, de l’Environnement, du Tourisme et du Développement territorial
Ce travailleur n'a jamais eu peur au parlement de s'opposer à ceux qui prenaient l'éthique pour paillasson. Je pense qu'en tant que ministre, il pourrait faire du bon travail.

Marcel Cheron (Ecolo) - Ministre de la Culture, de l'Audiovisuel et du Sport
Son travail a toujours été de grande qualité. Ses interpellations et ses remarques furent intelligentes et à propos. Un autre ministrable en puissance.

De par le postulat de départ, j'ai l'avantage que ce gouvernement ne verra jamais le jour mais j'aime à imaginer que l'on pourrait bénéficier d'un gouvernement "nouvelle génération", sans baronnies établies, ou tout le monde travaillerait pour le bien de la Wallonie et puis..... après les élections, je me heurterai sans doute à la réalité de la particratie.... et des barrons locaux....

Aucun commentaire: