09 avril 2009

Et ils voteront malgré tout comme avant...

Si vous parcourez actuellement les journaux, vous entendrez parler de José Happart (PS), Michel Lebrun (CDH), Jean-Claude Van Cauwenberghe (PS), Jean-Pierre Dardenne (MR), René Thissen (CDH) et Maurice Bayenet (PS). Accompagnés de leurs épouses, ces parlementaires sillonnent la Californie, l’Arizona et le Nouveau-Mexique jusqu’au 15 avril. 3 jours de travail pour 9 jours de vacances, payés aux frais du contribuable.

Ce n'est pas bien, c'est vrai. Les "petites gens" se plaignent là où on leur donne la parole: forums internet, réactions d'articles de journaux, etc.

Ils se plaignent. De la même manière, ils se plaignent depuis des années de la politisation des administrations, des travaux inutiles, des affaires à Charleroi ou à Huy, des salaires des ministres, des cumuls de mandats, etc, etc. La liste des plaintes des citoyens est longue. Mais que fait une majorité de ces "petites gens" quand elle se retrouve devant la feuille de vote le jour d'une élection?
Ils font comme on a toujours fait dans la famille: ils votent "pour les rouges", ou ils votent "pour les catholiques", ou ils votent "pour les libéraux". Simplement, parce qu'ils ne peuvent pas envisager de voter autre chose.

Alors, un petit conseil à tous mes amis électeurs qui se plaignent: si vous n'êtes pas content de la manière dont certains haut responsables politiques gèrent l'état, votez différemment. Si vous vous reconnaissez dans le message Ecolo, n'hésitez pas. Dans le cas contraire, choisissez un responsable local qui a, par ses actes, démontré qu'il n'agissait pas dans la particratie où voulait le confiner son parti (bien que ceux-ci soient souvent interdits de liste électorale) et en dernier cas, rendez un bulletin nul (car le bulletin blanc va à la majorité et est donc contre-productif).

Sinon, arrêtez de vous plaindre: les responsables politiques en place font ce qu'ils font parce que l'électeur le leur permet.

J'espère de mon côté que nous pourrons mettre en place une alternative sérieuse et positive pour 2012... Mais c'est une autre histoire !

Aucun commentaire: