07 février 2009

Couverture médiatique de la présentation du programme de LiDé: twilight zone...

Je me dois ce soir d’émettre doutes quant à la couverture médiatique de la présentation du programme de LiDé ce jour…

1.On critique le fait que le programme donné aux citoyens et aux médias ne soit pas un bottin et qu’il y ait peu de chiffres….Si on avait fait un bottin avec beaucoup de chiffres, le citoyen lecteur n’aurait pas lu le document et les médias…encore moins.
En plus, tous ces chiffres existent et le bottin existe à travers les écrits des fondateurs ou sympathisants: « comment l’état gaspille votre argent » (Destexhe – Aernoudt), « Le train fou de la dette publique » (Litwak – Boruchowitch), « Péripéties d’un cabinettard » (Aernoudt), et de nombreuses études internationales dont je n’ai pas les références…

2.Voici les points du programme cités par un média: Chômage, Syndicats, IPP, Fonction Publique, Enseignement, Institutions, Indépendants, BHV…
Si je ne m’abuse, le programme de LiDé parle de : Améliorer enseignement et formation, Revitaliser le marché de l’emploi et stimuler le goût du travail, Valoriser l’administration, Gouverner, c’est prévoir, Réduire la charge fiscale, Lutter contre la pauvreté, Vivre le développement durable, Rendre la politique propre, Stimuler le goût d’entreprendre, Réformer l’état…………. Heu, On parle bien du même programme ?

3.On parle d’un parti de droite radicale… Vous avez lu les points sur la lutte contre la pauvreté, le développement durable, le goût d’entreprendre, le fait que le chômage est un filet de sécurité nécessaire en cas de perte d’emplois pour mieux rebondir et permettre des formations ???? On ne doit pas parler du même parti…

4.Quand LiDé présente un programme en 10 points, certains ne voient que « lutte contre les chômeurs » alors qu’on veut s’attaquer au système, pas aux personnes…De plus, il y a 9 autres points qui ont le même poids. Pourquoi ne cite-t-on jamais dans les médias notre vision de la lutte contre la pauvreté (second à l’applaudimètre lors des présentations) ou le développement durable et son principe innovant de pollueur- recycleur ???

5.Quand LiDé invite tous les partis (sauf le PS) mais qu’il n’y a que le MR et le CDF qui répondent pour débattre ouvertement… les médias voient le nième signe d’accord avec le MR. Ils ne relèvent pas le manque d’ouverture d’esprit des absents…

6.Passons brièvement sur le fait qu’à part RTL qui parle de 200 personnes présentes, les autres parlent de 100 personnes… Quand on sait que la salle possédait 165 places assises et que beaucoup étaient restés debout… On se demande comment certains comptent… et pourquoi ils limitent sciemment ce chiffre...

7.Tous les médias parlent des points de rapprochements avec le MR : Revitaliser le marché de l’emploi et stimuler le goût du travail, Réduire la charge fiscale, Stimuler le goût d’entreprendre… Mais pourquoi personne ne parle du fait que LiDé a en commun avec Ecolo : Améliorer enseignement et formation, Gouverner, c’est prévoir, Lutter contre la pauvreté, Vivre le développement durable ou Rendre la politique propre…

CCL:Je pourrais en citer d’autres… Mais je me contenterai de me rappeler à chaque fois que j'aurai des doutes pourquoi je me suis engagé chez LiDé : toutes les études démontrent qu’il y a un problème en Wallonie et que la particratie, la politisation de l’administration, de l’école ou encore la perte des valeurs telles que le respect ou l’envie de réussir sont à la base du problème.
Les partis classiques parlent depuis des années mais n’agissent pas. Nous nous sommes levés derrière Rudy pour essayer de faire changer les choses et si notre action, par le débat parfois injustement relayé qu’il suscite, permet de faire au moins un peu évoluer les mentalités, nous aurons gagné.
Et comme peu d’entre nous n’ont d’intérêts personnels dans les mandats, nous n’avons rien à perdre si politiquement, il n'y a pas de résultat "LiDé" au bout. On pourra toujours tous se regarder en face en se disant qu’on a essayé de faire bouger les choses, quel que soit le résultat…

Aucun commentaire: