18 mars 2005

PS, PS, PS....

Et hop, une affaire Emir Khir qui essaie d'abuser de son pouvoir pour influencer la police...
Le problème avec nos hommes politiques actuellement, c'est que même quand on décide de ne plus vouloir en parler, ils font tout par leurs comportements pour vous obliger à en parler...

Tant que les choix de responsables politiques seront fait par les partis selon l'allégeance démontrée et pas à partir de l'éthique démontrée dans sa vie ou de sa compétence dans un domaine valable, rien ne changera.

Quand on pense que cela fait des années qu'ils se protègent entre eux en refusant de voter des lois leur demandant de suivre par exemple un code de conduite ou en ralentissant au maximum les obligations d'information sur le patrimoine, rien n'étonne plus.... Et à se comporter ainsi, ils dégoûtent de plus en plus les jeunes générations honnêtes, qui préfèrent se plonger dans un travail correct dans le privé plutôt que de se mêler à ces comportements dits "de terrain"...

Heureusement qu'il reste encore les médias pour mettre une certaine pression sur ces petits potentats!

Aucun commentaire: