20 décembre 2004

Barême politique de la Libre

Que retenir du barème politique de la Libre ce lundi? Pour moi, quelques idées ressortent:

1. Les gens sans opinions. A force de jouer dans leurs cours d'école en dilapidant l'argent public et de prendre des décisions sans demander aux gens ce qu'ils en pensent (l'Europe, la Turquie ou dans le passé le vote des non européens, etc.), le fossé... ou plutôt le gouffre se creuse! En moyenne, plus de 40% des gens n'ont plus d'avis sur la politique... Si un jour où on enlève l'obligation du droit de vote, on va rire quand on ne frôlera plus que les 20% de votants... Mais nos responsables l'auront bien cherché!

2. Le PS reste en tête. Les gens ne sont pas content de la politique, les "affaires" où l'on gaspille l'argent public sont pratiquement ces derniers temps 100% PS (Arena, Flahaut, Simonis, etc.) mais les électeurs n'ont plus d'autre possibilité crédible d'un autre comportement s'ils ne sont pas extrémistes car le MR a déçu et Ecolo est devenu un parti comme les autres. Espérons que le CdH, qui semble pour l'instant montrer un comportement légèrement différent pourra porter de nouveaux espoirs et devenir une alternative.
De plus, le PS joue sur la peur de la mondialisation pour faire peur et se présenter en seul rempart... Ca a marché pour Bush, ça devrait le faire pour Di Rupo...

3. Le MR se tasse. Pour moi, ce n'est pas une surprise. Ayant collaboré localement avec lui pendant 2 ans, j'ai vu de l’intérieur qu'ils ont raté 2 fois l'occasion de montrer un nouveau visage lors d'élections internes démocratiques par la présence de nouveaux visages mais à chaque fois, le rendez-vous a été raté et finalement, les barons se sont replacés. A eux d'en tirer les conséquences !

Aucun commentaire: