25 octobre 2004

Simonis: avantager son parti: c'est nouveau?

Petit remous dans la politique francophone ce week-end: démission de la présidente du parlement de la communauté française. Sa seule erreur: avoir mis par écrit des agissements qui existent pour tous les partis de manière moins visible. En effet, chaque responsable politique fait tout pour profiter de ses mandats afin d'attirer des électeurs pour son parti. Ils utilisent leurs cabinets pour faire du travail pour le parti et leurs administrations pour faire des envois courrier à buts électoraux.

Il faudrait être naïf pour croire qu'il en est autrement. Maintenant, quand cela se sait, cela risque toujours de devoir entraîner des modifications car l'électeur n'aime pas qu'on utilise son argent pour des buts politiques et il ne faut pas qu'il le sache sinon il se fâche et vote extrémiste ou opposition s'il est plus réfléchi...

Bref, il reste encore du travail avant que la vie politique soit mieux gérée... Mais rien ne semble en montrer la voie.

Aucun commentaire: