20 octobre 2004

Réinstaller une discipline en classe...

Cela devient inacceptable. Depuis des années, les enfants ont de plus en plus de droits. Si cela semble tout à fait normal au niveau de la protection contre la véritable violence ou bien contre les déviances de la société telle que la pédophilie.
Par contre, s'attaquer aux enseignants parce qu'ils refusent de céder aux enfants qui ne veulent pas travailler, d'accepter de laisser passer ceux qui n'ont pas le niveau ou simplement de laisser les classes devenir des jungles EST INACCEPTABLE !

Malheureusement, les socialistes ne montrent pas l'exemple: lorsqu'un accord négocié permet d'enfin permettre d'envisager d'écarter les meneurs délinquants dans des structures spécialisées pour laisser les motivés se développer harmonieusement, il n'est pas appliqué par la faute du sacro-saint "prévenir avant guérir" qui a déjà prouvé son incapacité de résultat au niveau de l'école dans le passé...

Serait-ce parce qu'un nombre important de voies socialistes est issu du vivier de ceux qui n'aiment pas l'école et qui n’y font que peu de résultats? Espérons que ces décisions ne sont pas aussi bassement pragmatiques !

Maintenant, le fait est là: la violence augmente et le niveau des élèves diminue à vue d'oeil... Pour ceux qui défendent l'égalité, cela devrait être interpellant. A moins bien sûr que l'égalité par le nivellement par le bas ne soit leur but.
Finalement, la politique, c'est vraiment triste...

Aucun commentaire: