28 octobre 2004

L'europe en mouvement

Une crise? Rien de tout cela! Pour la première fois, l'Europe semble capable de faire quelque chose que les états ne sont pas capables de faire. En effet, le recul de la commission suite à un risque de rejet du parlement lié à la présence d'un commissaire italien dont les valeurs ne sont pas celles de l'Europe est une victoire pour la démocratie. En effet, dans nos états, la politique aurait sans doute "bidouillé" un accord pour que les valeurs soient mises en retrait devant un compromis - une compromission - de l'un ou l'autre... Ici, rien de tout cela. Le parlement ne veut pas de ce commissaire, en tout cas à la place proposée, et il a le pouvoir de faire reculer la commission !
Cette situation est une vraie bonne nouvelle dans un ensemble de mauvaises. L'Europe peut finalement peut-être faire de bonnes choses ! Un espoir pour l'avenir!!!

Aucun commentaire: