08 septembre 2004

Beslan et ses suites: comment lutter contre la terreur?

Lorsque l'on s'attaque à des enfants, il y a toujours un supplément d'horreur.
Ce drame à Beslan démontre que le terrorisme est une maladie de la société humaine qui est grave et honteuse. Il faudrait pouvoir l'éradiquer.
Malheureusement, la manière de le faire proposée par les dirigeants du monde actuel n'est pas la bonne: on n'éteint pas un feu en crachant de l'alcool dessus !

Maintenant, donner des leçons est facile, proposer d'autres solutions est plus complexe. En effet, si des personnes – les terroristes - sont assez folles que pour penser que l'hypothétique vie promise après la mort a plus de valeur que "l'actuelle", que faire pour les en dissuader car on est dans l'irrationnel et là, la science et l'intelligence peuvent difficilement lutter...

En tout cas, on connaît les causes de ce terrorisme et c'est peut-être là que l'on pourrait agir: avec de bons dirigeants à la tête des Etats-Unis, on était proche d'un accord en Israël et il n'y avait pas de guerre injuste en Irak.
Malheureusement, ce n'est plus le cas... Reste à espérer que cela change dans un avenir proche !

Aucun commentaire: