12 juillet 2004

La honte pour les êtres humains

L'acte perpétré ce week-end en France démontre que notre société part en vrille. Un groupe de jeunes s'attaque à une jeune maman et à son enfant devant de nombreux témoins et personne ne bouge... Digne des films les plus noirs...

Maintenant, le fait qu'on y retrouve de l'antisémitisme n'a aucune importance à mes yeux: ce n'est qu'une raison, comme il pourrait y en avoir des tas d'autres. Le fait, lui, est là.
Le vrai tabou qui a été brisé n'est pas celui de l'agression antisémite mais bien celui de l'agression par des salauds contre une jeune maman et un bébé. L’inaction des témoins est également inacceptable : on ne demande pas aux gens de mettre leur vie en danger, mais tirer l’alarme aurait été une réaction minimale mais nécessaire.

Si certains délinquants dépassent les bornes, il faudra réagir en évitant l'escalade, mais sans aucune complaisance ni humanisme déplacé: il faut les arrêter, les traîner devant les tribunaux et leur attribuer une peine exemplaire. Non pas parce qu'ils sont antisémites mais parce qu'ils ont des actions anti-humaines...

Il est temps de passer à la sévérité, avant que les électeurs ne pensent que la seule solution ne soit l'inacceptable extrémisme. Il n'est pas trop tard, mais il est temps, vraiment temps...

Aucun commentaire: