08 juin 2004

La semaine des 4 jours

Le premier ministre a lancé une idée hier: la semaine de 4 jours de travail avec même nombre d'heures sur la semaine. Un jour de congé de plus et quelques heures de travail par jour de plus.

Si cette idée est sur base volontaire, pourquoi pas. En effet, dans certaines périodes de la vie, cet horaire est tout à fait tenable, voire même pour certains un plus. Lorsque j'étais jeune ingénieur célibataire, je prônais cet horaire.

Maintenant, si l'idée est que tous aient à s'adapter à ces modifications, on tombe dans l'irréel et le fantasme...

En effet, si on regarde un peu plus prêt les chiffres: 38h en 4 jours, cela donne 9h30 par jour...
Prenons 8h de sommeil par jour, valeur réaliste afin d'être reposé assez que pour rester performant ; Prenons 2h de trajet pour les navetteurs, valeur minimale quand le trafic n'est pas trop lourd ; Prenons 1/2h de repas, valeur souvent obligée dans les sociétés.

Nous en arrivons donc à un total de 20 heures sur 24... Il resterait donc 4 heures par jour pour tout ce qui n'est pas lié au travail.

En clair, toute personne ayant une famille avec un repas à faire, des devoirs à suivre, un bain à donner, etc. ne pourra jamais s'adapter à ces horaires.
Un jour de congé de plus par semaine n'est pas une solution concrète à ce travail journalier...

Une autre solution semble beaucoup plus réaliste: la semaine des 38 heures réparties sur 4 jours et demi.

Dans cette optique, on peut malgré tout bénéficier d'une demi-journée de congé de plus pour garder les enfants le mercredi (par exemple), ce qui représente une économie ou une demi-journée permettant de faire certaines tâches domestiques.

Sous cet horaire, cela nous donnerait 8h30 par jour à prester. Ceci resterait une durée réaliste et acceptable.

Maintenant, il est clair que ce genre de propositions lancées dans le public à quelques jours des élections est dans la logique des propositions qui visent à donner un signal à quelques électeurs, sans plus... Bref, on peut en discuter, mais l'application n'est sans doute pas pour demain !

Aucun commentaire: