27 mai 2004

La FN craint Flahaut, le PS ne doute de rien...

Le ministre PS, à l'inverse des ministres des autres pays européens, semble ne pas vouloir favoriser les sociétés locales et préférer offrir une chance aux allemands de prendre des marchés normalement promis à la FN d'Herstal...
Quelle est donc la raison de cette position ? Je suppose qu'il y en a une.
Maintenant, quelle qu'elle soit, il me semble qu'elle ne va pas dans le bon sens. Bien sûr, le commerce d'armes est éthiquement inacceptable, mais l'être humain étant ce qu'il est, il est de toute manière nécessaire et utile au maintien d'une société évoluée démocratique. C’est d’ailleurs ainsi que l’on peut vérifier le comment et le pourquoi de cette fabrication !

A l'heure où l'emploi n'est pas au mieux en Belgique, où l'ouverture aux nouveaux pays européens ne va pas aider nos pays à conserver un statut économiquement attractif, etc., cette décision est à la limite de la bêtise...

Mais il est vrai, comme semblent le dire certains journalistes, en particulier du côté flamand, qu'il n'est pas à une bêtise prêt et qu'en tant que ministre, il ne soit pas particulièrement bon. Est-ce que ce sont des ragots ou la réalité ? Je n'en sais rien mais ce qui est certain, c'est que le nom du ministre Flahaut est souvent cité quand on parle de dérapage d'un ministre fédéral...

Après Michel Dardenne, le PS nous aurait-il fourni une autre personne qui est très loin de convaincre à la tête d'un ministère ? Possible... Et dire que ledit Dardenne, José Happart et Claude Eerdekens sont (de nouveau pour les premiers) candidats ministres à la région wallonne... Dans le genre "douteux", on n'est peut-être pas au bout de nos peines avec le PS :-(

Aucun commentaire: