27 avril 2004

Une véritable campagne contre le tabac: enfin !

La fondation Rodin, que l'on aime ou pas ses financements, passe à l'attaque. Pour la première fois, on s'attaque émotionnellement au tabac. Avec un message fort et des images frappantes, les spots publicitaires doivent faire réagir, si pas les fumeurs en tout cas les jeunes qui pourraient commencer.

Certains politiciens ne voient pas cette campagne d'un bon oeil car ils ne croient pas au résultat du fait de "jouer sur l'émotion" et ils préfèrent "jouer sur l'intelligence"... Si l'intelligence et la réflexion suffisaient pour permettre à des fumeurs d'arrêter, cela se saurait. En effet, cela fait des années qu'il faut être sourd et aveugle pour ne pas savoir que consommer du tabac, cela fait du mal ! Soyons pragmatiques: puisque la version "clean" ne fonctionne pas, passons à l'étape suivante. En effet, quand une méthode ne fonctionne pas, il faut essayer autre chose. A moins, bien sûr, que les même politiciens n'aient aucune envie que la consommation ne diminue, mais je ne peux croire que ce soit le cas car autrement, notre pays serait vraiment aux mains de gens dangereux !

Je crois que cette campagne peut avoir un impact sur les plus jeunes qui ne sont pas encore perdus pour la cause : en leur montrant vers quoi ils s’engagent, les plus intelligents réfléchiront avant de commencer ! Je pense de mon côté qu’il faudrait être encore plus violent en montrant réellement des personnes qui souffrent des maladies liées au tabac, comme c’est le cas ailleurs, mais notre société n’est peut-être pas encore complètement prête.

En tout cas, même si son financement prête au soupçon, cette fondation, elle, agit et rien que pour cela, qu’elle en soit remerciée…

Aucun commentaire: