14 avril 2004

Bruxelles-Halle-Vilvoorde

Les bourgmestres flamands demandent la scission de l'arrondissement Bruxelles-Halle-Vilvoorde. Pour ce faire, ils sont prêts à faire de la désobéissance civile en ne respectant pas la loi et interdire que les listes francophones soient présentées correctement.
Ceci étant légalement interdit et un bourgmestre francophone étant sur le point de déposer une plainte, il y a un risque pour les bourgmestres de poursuites...

Quel est donc réellement l'intérêt de ce comportement ?
Est-ce purement psychologique et une question d'image ou y a-t-il une raison cachée plus profonde ?
En effet, les flamands risqueraient en plus de perdre deux sièges en cas de scission.
La situation actuelle ne pose pas vraiment de problème au niveau du fonctionnement.
Il doit donc y avoir quelque chose d'autre.

De plus, la véritable question est de savoir si les électeurs flamands ont vraiment ce besoin. N’ont-ils pas d'autres priorités plus importantes que cette scission d'un arrondissement électoral ? Ne vaudrait-il pas mieux que les belges de la région travaillent ensemble pour améliorer l'emploi, la sécurité, l'environnement de ces régions plutôt que de consacrer tant d'énergie à ces problèmes "structurels"...

Je n'ai toujours pas eu de réponse depuis des années. Peut-être est-ce simplement un "truc" politique pour faire parler de soi. En tout cas, je pense qu’il y a des sujets plus importants !

Aucun commentaire: