30 mars 2004

La délinquance diminue...

Certains chiffres sont sortis aujourd'hui dans la presse.
Il semblerait que la délinquance et la criminalité soient en baisse.
Bien évidemment, il est trop tôt pour tirer des conclusions ou se faire des idées précises du pourquoi et du comment.
Néanmoins, je me fais une remarque: les gens de « gauche » ont toujours mis en avant le fait que pour lutter contre la criminalité, il fallait s'attaquer aux causes du mal et que s'attaquer aux conséquences ne servait à rien.
Les partis de gauche ont été au pouvoir pendant un certain temps pour tenter ces politiques et cela n'a pas fonctionné.

Ensuite, un parti de droite qui défendait des idées plus sécuritaires est arrivé en Flandre et en faisant collaborer droite et gauche, on a fait autant de répressif que de préventif et là, il semble que cela porte des résultats.

Loin de moi l'idée de dire que la prévention ne sert pas: pour le long terme, c'est la seule solution. Mais à partir du moment où le court terme et le long terme peuvent être 2 objectifs parallèles non concurrents, il faut faire du répressif en même temps que du préventif.
N'en déplaise à certains partis laxistes de gauche, l'avenir passe par le présent et les deux volets doivent cohabiter. Des activités pour jeunes dans les quartiers pour leur laisser la possibilité de s'occuper et ne pas sombrer dans la délinquance, mais s'ils y sombrent malgré tout, il faut les ramener dans le bon chemin et en même temps protéger le citoyen des exactions....


Aucun commentaire: