10 février 2004

Un parrain musulman en exil pour Louise

Laurent et Claire "de Belgique" envisageraient donc de prendre un parrain musulman pour leur fille. Le fait que ce soit peut-être le fils en exil du chah d'Iran semblerait poser des problèmes.

Franchement, dans ce pays où de nombreuses voix demandent parfois la fin de la monarchie et pour un prince qui a été volontairement éloigné de toute chance de régner un jour, je trouverais un peu fort de ne pas lui laisser la liberté de choix.
En effet, le choix d'un musulman "non intégriste" qui désire mettre à mal la direction islamiste d'un pays peu ouvert aux droits de l'homme est une preuve d'ouverture d'esprit mais ce ne doit pas être le principal.
Tout simplement, le choix du parrain et de la marraine doit simplement être le meilleur possible pour la petite. Il serait triste de choisir quelqu'un qui n'en a rien à faire ou qui ne sera jamais présent pour la voir grandir juste "pour les médias ou le protocole".

Qu'en tant que parents, Claire et Laurent fassent le choix le meilleur en visant l'avenir du bébé.
Le reste n'a que peu d'importance car ce n'est pas ce qui a le plus d'importance. Je doute que de cette décision dépendent les relations entre deux pays. Si c'était le cas, ce serait encore un coup dur porté à l'image d'intelligence de certains dirigeants mondiaux!

Aucun commentaire: