23 février 2004

Quid du mur israëlien ?

Le tribunal de La Haye va donc se prononcer sur la validité du mur de séparation entre israéliens et palestiniens...

Passons le fait que ce tribunal n'est peut-être pas l'institution la mieux placée pour prendre cette décision.
Passons le fait que le problème au Proche-Orient est bien plus complexe qu'un problème de mur.

Arrêtons-nous un peu sur le mur:
- Le choix d'Israël de construire un mur de protection pour se protéger des attentats terroristes est valable. Bien évidemment, il est discutable. En effet, les mémoires sont toujours remplies d'images du mur de Berlin qui n'était pas une bonne chose pour les peuples. Néanmoins, la répétition d'attentats suicides contre des civils par des fous dangereux - même s'ils n'ont plus rien à perdre par faute des israéliens - peut rendre justifiable cette construction.
- Construire ce mur en territoire palestinien en empiétant sur celui-ci et en "volant" une partie des terres des palestiniens est une mauvaise idée car elle est injustifiable.

En clair, pour moi, Israël a le droit, vu la situation exceptionnelle, de construire un mur de protection mais uniquement s'ils le font dans leurs territoires. Ils doivent reculer ce mur dans leurs terres. Dans le cas contraire, c'est inacceptable.

Maintenant, il est clair que seule la création de deux états séparés reconnus, collaborant avec des économies scindées et prospères permettrait que chacun évolue positivement et que ce conflit ait une solution. Voilà ce qui devrait motiver chacun dans l’avenir.
Malheureusement, on n'en prend toujours pas le chemin !

Aucun commentaire: