16 février 2004

Le sport et la performance vers la mort

Marco Pantani est mort. Ce jour, nous connaîtrons les résultats de son autopsie.
Un coureur belge de 21 ans est décédé d'un arrêt cardiaque ce week-end.
Des joueurs de football tombent comme des mouches en plein effort.

Je ne pense pas que le dopage soit en cause: ce serait trop facile. Je pense par contre que, pour des raisons de résultats et de "gains", on pousse les sportifs à dépasser leurs limites dans tous les domaines et que certains en paient un lourd tribus.
L'idée est peut-être séduisante, mais il ne faut pas aller trop loin: dépasser ses limites oui, mais pas trop !

Il serait peut-être temps de revenir à des notions réalistes: tout le monde ne peut pas obtenir des résultats de champion: il faut avoir une santé et une condition sans faille.
Il faut cesser de pousser au "trop de performance": que chacun soit poussé à donner le meilleur de lui-même et si cela ne mène pas au succès "international", tant pis. Plutôt un jeune de bon niveau provincial en bonne santé qu'un jeune de niveau international à titre posthume.

De plus, le sport au niveau provincial est parfois tout aussi passionnant qu'au niveau international, car les enjeux sont moins grands, les fraudes et influences des "plus grands" sont moins voyantes et cela donne parfois plus de valeur au sens premier du sport...

Aucun commentaire: