15 décembre 2003

Deux non-informations: Saddham et l'Europe

Le dictateur a enfin été arrêté. Les responsables américains ont voulu faire croire qu'il était mort pendant longtemps, c'était faux - quelle surprise !- et sa réapparition est donc une bonne chose pour l'image que pourrait être la condamnation d'un tortionnaire..
Maintenant, les véritables questions qui doivent se poser sont:
- Qui a mis le dictateur en place et l'a soutenu pendant des années ?
- Ou sont les "armes de destruction massives", excuse d'une invasion unilatérale ?
- Que va-t'on faire avec l'Irak si les intégrismes islamistes prennent le pouvoir ?
Et comme on n'en saura sans doute jamais rien, je ne suis pas convaincu que cette arrestation mérite vraiment tant de bruit. Sa condamnation exemplaire pour ses méfaits dictatoriaux le sera éventuellement, mais c'est trop tôt...

L'Europe des 25 ne fonctionne pas. Franchement, quelle personne remplie de bon sens aurait pu en douter ? Une Europe à 15 avec décision à l'unanimité ne fonctionnait déjà pas: ça ne pouvait pas être mieux à 25, c'est logique.
Espérons que maintenant, certains pays pourront prendre l'initiative de créer une Europe dans l'Europe afin de réellement avancer dans des domaines qui auront un impact positif sur la vie des citoyens, plutôt que de dépenser des millions afin de faire des grand-messes médiatiques qui accouchent de souris ! L'Europe à 2 vitesses ? Je l'espère car il faut pouvoir tirer les autres vers le haut quand on est plus fort et pas accepter sans bouger un nivellement par le bas !

Bref, beaucoup de foin pour pas grand chose... ou en tout cas pour des choses qui ne devraient surprendre que peu de monde !

Aucun commentaire: