09 décembre 2003

Couvre-feu pour les jeunes à Seneffe

A la quasi unanimité, le règlement communal de Seneffe a été modifié hier et maintenant, les mineurs qui traîneront en rue pendant la nuit seront raccompagnés à la maison "manu militari". Cette décision est courageuse à une époque de démission des parents vis-à-vis des enfants et où le service public est obligé de "rattraper" ces manques.

Bien sûr, certains argueront de la liberté de chacun, quelque soit son age, de faire ce qu'il veut.. Mais ceci n'est valable que dans une société idéale ou chacun respecte son prochain et les biens d'autrui. En effet, il ne faut pas venir avec des "grandes idées" dans des domaines où les décisions sont prises suite à des dégradations et des problèmes de sécurité.

On pourra aussi dire que la majorité est punie pour une petite minorité... C'est sans doute le cas, mais franchement, en écartant toutes les idéologies irréalistes, n'est-il pas tout simplement normal que des enfants ou ados de moins de 14 ans ne traînent pas dans les rues en plein milieu de la nuit ?

Il ne faut pas toujours chercher midi à quatorze heures: si les parents s'occupaient de leurs enfants et leur expliquait que la nuit sert à se reposer, le problème ne se poserait même pas.... Ne rejetons pas sur les responsables publics les propres errements de notre société ! La décision n'est sans doute pas parfaite, mais elle est normale, c'est tout...

Il ne faut pas toujours chercher midi à quatorze heures: si les parents s'occupaient de leurs enfants et leur expliquait que la nuit sert à se reposer, le problème ne se poserait même pas.... Ne rejetons pas sur les reponsables publics les propres errements de notre société ! La décision n'est sans doute pas parfaite, mais elle est normale, c'est tout...

Aucun commentaire: