14 novembre 2003

Irak: le "petit" vietnam ?

Bien sûr, il ne faut pas comparer des choses incomparables et le vietnam est une expérience autrement plus traumatisante et où le nombre de victimes et l'opposition armée était autrement plus importante mais tout de même...

Les médias "intelligents" (disons, ceux qui ne sont pas dirigés par quelques petits chefs trop occupés à regarder leur nombril que pour analyser des situations objectivement) avaient prédits que cette guerre serait une erreur, que les espoirs de G.W. Bush ne seraient pas réalisés, que des soldats allaient perdre la vie dans une guerre dont la justification n'était pas valable.
Ils avaient raison: depuis des mois, chaque jour, les analyses des spécialistes se confirment: cette guerre a été faite avec de mauvais arguments de départ (pas d'armes de destruction massive, pas de terroristes AVANT l'invasion, etc.), elle a été mal préparée et son résultat n'est pas bon (les extrémistes musulmans prennent du pouvoir, le terrorisme s'organise, etc.)...

En clair, les américains, comme beaucoup l'avaient prédit avant même son élection, semblent dirigés par un président et ses sbires les pires que le pays ait connu depuis longtemps et il est probable qu'à postériori, on découvrira encore d'autres choses "regrettables" sur l'ère "double-you" mais la démocratie est à ce prix: ils l'ont voulu, ils l'ont eu.... Espérons qu'ils auront retenu la leçon pour les prochaines élections !

Aucun commentaire: