27 octobre 2003

La grêve à la SNCB

Et voilà, on en reparle... La grêve à la SNCB. Les navetteurs Namur-Bruxelles-Namur (dont je suis) vont apprécier, eux qui depuis des semaines ont à subir des retards parfois importants suite au malfonctionnement de certains trains à 2 étages...
Maintenant, que peut-on vraiment espérer de plus, entre direction pro-flamande qui ne voit que par le profit et des syndicats bornés qui voient sans doute se profiler les élections sociales ?

Il faut moderniser le fonctionnement des trains quand c'est possible et que la sécurité est présente, et cela, même si cela demande que certains perdent leur travail habituel MAIS à condition qu'il y ait des alternatives valables pour recaser ceux-ci.

Les syndicats sont souvent des alliés utiles dans de nombreux combats pour l'amélioration de la qualité de vie et du bien-être au travail mais ils sont parfois aveuglés par des idées irréalistes et des tendances à nager à contre-courant de l'évolution.

Quelle est la solution ? Un peu plus d'objectivation des idées, d'éthique et d'honnêteté intellectuelle dans les deux camps... Mais c'est sans doute plus facile à dire qu'à faire et en attendant... on fera face aux problèmes ferroviaires, aux retards et aux journées sans train.... Comme d'habitude !

Aucun commentaire: